Une goutte d’imperfection pour rester humble et confortable

“Lorsqu’il fabrique des tapis ottomans, l’artisan y glisse délibérément un défaut presque invisible. Cela afin de ne pas être à l’égal de la perfection divine du créateur, cela afin de ne pas attirer le mauvais œil. Un point blanc au lieu d’un point rouge par exemple et le tapis reste humain. La perfection attire la malchance. Sagesse de l’artisan oriental…”

Roland Brunner – Psychanalyse des passions dans l’entreprise – 2009

Sonia Cousin

Sonia Cousin

Coach & Facilitatrice, Fondatrice de HEA ! Conseil. Spécialiste de l'accompagnement du changement, du leadership, de la confiance et l’estime de soi et des relations interpersonnelles. Le but de mes interventions est de favoriser l’efficacité collective par la mise en place de nouveaux modes collaboratifs et relationnels.

Autres articles à lire

Va t-en !

Un jour, j’ai dit à la femme qui m’aime : « Ça ne va plus du tout, tu…

Combien de temps…

Combien de temps… Combien de temps encore Des années, des jours, des heures, combien ? Quand j’y pense,…

Quel beau jeu de mots

JOLIMENT BIEN DIT L’emploi du pronom indéfini… Il était une fois quatre individus qu’on appelait Tout le monde…